Toi qui manques à ma vie


Pourquoi ce témoignage ?


J’ai commencé à écrire en 2017, lors d’une thérapie, après avoir découvert que j’avais eu un frère jumeau dans le ventre de ma mère et qu’il était décédé in-utéro.

Ma douleur et ma peine, à ce moment-là, étaient alors si intenses que j’ai ressenti le besoin de les évacuer par des mots. J’ai donc écris ces deux petits textes, qui se révèlent être de très courts témoignages.

De quoi ça parle ?


J’aborde principalement la manière dont j’ai découvert que j’avais eu un jumeau, mais également les sentiments semblables à un tsunami qui m’ont engloutie au moment de cette découverte.

Quels sont les thèmes abordés ?


Le deuil et la résilience.



La couverture


Cette image témoigne de ce qu’est ma vie. Mon frère n’est pas physiquement à côté de moi, mais il est toujours dans mes pensées.

Ma relation à ce témoignage


C’était important pour moi de partager ce texte. Je ne suis pas la seule à avoir perdu un jumeau in-utéro et je sais que quand on fait cette découverte, on a souvent besoin de lire des témoignages d’autres personnes qui ont vécu la même chose ou presque. Ça fait du bien de savoir que ce qu’on ressent est normal, et que la douleur s’estompe avec le temps, même si elle ne disparaît jamais vraiment totalement.


Pour en savoir plus

Le résumé et les commentaires des lecteurs et des chroniqueuses sont ici.

0 vue
  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Icône YouTube

©Ninon Amey 2019-2020 – Tous droits réservés.