Ce lien qui nous unit


Pourquoi ce roman ?


Ce roman est ce qu’on pourrait appeler un « roman thérapie ». J’avais besoin de l’écrire. Si vous me suivez un peu, vous savez sans doute que j’ai commencé à écrire à la suite d’une thérapie que j’ai faite, après avoir découvert que j’avais eu un jumeau et qu’il était décédé in utéro (pendant la grossesse). Ce roman m’a donc permis de le faire ‘revivre’ d’une certaine manière. J’en avais besoin. Et ça m’a fait du bien.



Comment m’est venue l’inspiration ?


Je n’ai pas eu besoin de beaucoup d’idées… En effet, une grande partie de ce roman est tirée de mon vécu, bien que ça reste une fiction à 100%, je le précise. N’allez donc pas chercher de signes ou de similitudes là où il n’y en a pas. 😉



De quoi ça parle ?


Lors de la rentrée de Terminale, Hannah va rencontrer Matthieu. Ils vont travailler ensemble pour un devoir, se découvrir des atomes crochus et donc… se rapprocher. D’abord progressivement, puis ils vont vite devenir inséparables. Ils ne comprennent pas vraiment pourquoi ils s’aiment autant sans être amoureux l’un de l’autre. Finalement, à mesure que le temps passe, ce lien fusionnel va devenir pesant, car il les empêche d’entretenir une relation avec une autre personne. La séparation, inévitable, est encore bien plus douloureuse. Jusqu’à ce qu’ils se retrouvent et qu’un terrible accident fasse basculer leur vie à tout jamais.

En parallèle, nous suivons Nathalie, la mère d’Hannah, qui a du mal à laisser sa fille prendre son envol. Elle cherche en même temps à changer de travail, ce qui modifie également son équilibre familial. Le lien entre Matthieu et Hannah l’intrigue énormément, jusqu’à ce qu’elle apprenne à connaître le jeune homme, qu’elle tombe sous son charme, elle aussi, et qu’un nouveau projet prenne forme dans sa tête.

Il y a aussi Marguerite, une vieille femme malade qui attend patiemment que la mort vienne la chercher. Mais sa dernière heure semble avoir du retard. Hannah va la croiser lors d’un stage en maison de retraite et va nouer une relation particulière avec elle.

Et puis, enfin, Marie, une jeune fille de 17 ans qui se retrouve enceinte. Sa mère, Louise, très attachée à ce que peuvent penser les gens, n’accepte pas la situation et prend les choses en main pour régler l’affaire.



Quels sont les thèmes abordés ?


Ce roman parle d’abord d’un lien d’amour particulier entre les deux protagonistes principaux. Un amour plus fort que tout, mais pas un lien amoureux.

Il aborde aussi la notion de secret de famille, bien gardé, mais qui finit par ressurgir par le plus grand des hasards, ainsi que la souffrance que cela implique pour les différentes personnes impliquées.

Et puis, enfin, il parle d’amour au sens large, l’amour profond que l’on peut éprouver parfois envers une autre personne, que ce soit dans la famille ou dans l’amitié. Parce que oui, ces deux notions de famille et d’amitié sont également très présentes dans cette histoire.

C’est mon seul roman publié à ce jour qui n’est pas (tout à fait) une romance.



La couverture


Cette couverture a tout de suite été une évidence pour moi. Je l’adore. Je trouve qu’elle représente parfaitement le roman et l’idée principale. J’espère seulement que les lecteurs sont du même avis que moi… 😏😅😂




Les personnages principaux


Hannah est une jeune lycéenne, secrètement amoureuse du tombeur de l’établissement. Elle aime contenter ses parents et ses profs, mais ne se sent pas à l’aise en Terminale Scientifique. Le jour où elle fait la connaissance d’un nouvel élève, Matthieu, sa vie va prendre un tournant auquel elle ne s’attendait pas. Désormais, rien n’aura plus d’importance que le jeune homme dans sa vie. Il lui apporte l’équilibre dont elle avait besoin.


Matthieu est orphelin. Il se retrouve exclu de plusieurs établissements scolaires à cause de son comportement rebelle. Lorsqu’il rencontre Hannah, il va se rendre compte que quelqu’un peut l’aimer, et sa vision de la vie s’en trouvera changée à jamais.


Nathalie est la maman d’Hannah. Elle s’inquiète pour sa fille adolescente, et souhaite que leur relation tendue s’améliore. Heureuse en ménage, elle souhaite néanmoins changer de profession. Elle détient également un secret que personne ne doit découvrir.


Marguerite est une femme âgée, malade, qui n’a plus aucune famille. Elle est rongée par les remords et souhaite mourir au plus vite.


Marie, 17 ans, se retrouve enceinte d’un employé de maison. Sa mère, très à cheval sur les convenances, va séparer le couple et la retenir prisonnière contre son gré jusqu’à l’accouchement. Mais Marie aime son bébé plus que tout. Elle compte bien s’enfuir avec lui et retrouver Paul, l’homme qu’elle aime.



Ma relation à ce roman


Ce roman est très particulier pour moi. Il renferme une grande part de mon intimité. C’est le roman qui me tient le plus à cœur, non pas parce que c’est le ‘meilleur’, mais parce que je l’ai écrit avec mes tripes. Je pense d’ailleurs que la sensibilité qui m’a habitée durant toute la période où je l'ai rédigé se dégage de cette histoire. J’ai éprouvé une multitude d’émotions en l’écrivant. Et je sais que la plupart d’entre vous en ressentez autant en le lisant. Ça me touche beaucoup. 🙏💖



Pour en savoir plus


Le résumé, les commentaires des lecteurs et les chroniques des blogueuses sont ici.


Vous pouvez également en apprendre plus sur la découverte de mon jumeau perdu avec mon témoignage intitulé Toi qui manques à ma vie.

10 vues
  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Icône YouTube

©Ninon Amey 2019-2020 – Tous droits réservés.